Classement Des Vins De France

Edition du 21/11/2017
 

Mas de Daumas-Gassac

Unique

Mas de DAUMAS-GASSAC

À la tête des Premiers Grands Vins Classés.


Daumas Gassac, c’est la rencontre entre Aimé Guibert et un terroir exceptionnel découvert dans les années 1970 par le grand savant Henry Enjalbert, titulaire de la chaire de géographie à l’académie de Bordeaux, qui a constaté qu’il existait au milieu du massif de l’Arboussas, sous le manteau épais de la garrigue, une quarantaine d'hectares d’un sol profond, parfaitement drainé et pauvre en humus et matières végétales, riche en oxydes minéraux (fer, cuivre, or...). Ce terroir de grèzes glaciaires accumulées par les vents lors des glaciations de Riss, Mindel et Guntz, apportent les trois éléments qui conditionnent l'existence d'un grand cru : sols profonds où les racines de la vigne peuvent descendre s'alimenter en profondeur; sols parfaitement drainés où les racines de la vigne ne rencontrent jamais d’humidité, sols pauvres qui exigent de la vigne souffrance et effort pour créer les arômes rares. L’exposition du vignoble sur pentes Nord accentue l’effet du micro-climat froid, en réduisant, surtout pendant l’été, les heures d’ensoleillement. C’est ce micro-climat qui retarde la floraison de la vigne de près de trois semaines sur la moyenne Languedoc. Si la découverte du terroir doit tout à Henry Enjalbert, les procédures de vinification et d’élevage doivent tout à Emile Peynaud : vinification médocaine, longues fermentations et macérations, élevage 12 à 15 mois dans des barriques bourguignonnes et bordelaises de 1 à 7 ans, collage à l’albumine d’œuf, pas de filtration... “En 2016, nous raconte Roman Guibert, nous avons vendangé très rapidement, entre le 10 et 18 septembre. C’est toujours un défi d’amener les cagettes de raisins dans un temps record au chai pour éviter toute altération. La qualité était très homogène, nous craignions une baisse de rendement à cause de la sécheresse, mais la vigne s’est bien défendue et a porté suffisamment de grappes. Les vins sont superbes, les rouges sont à l’élevage et promettent beaucoup. Les blancs et les rosés se dégustent très bien, ce sont des vins minéraux, bien équilibrés avec une bonne acidité, du gras, de la complexité. Le 2015 était un millésime lui aussi très réussi. Nous avons vendu les 110 000 bouteilles en primeur. Nous avons la chance d’avoir une clientèle fidèle d’amateurs éclairés qui, chaque année, nous font confiance et réservent le vin. Pour le 2016, je pense que cela va être la même chose, tout sera vendu toujours en primeur. Nous présentons la Cuvée Emile Peynaud, une cuvée confidentielle et très haut-de-gamme, seulement 2000 bouteilles qui sont élevées deux ans en barriques, 100 % Cabernet-Sauvignon issu de vignes de 40 ans d’âge, un vin à la texture différente, le prix étant en rapport à la rareté (200 €).”

   

Mas de Daumas-Gassac

Famille Guibert
Haute Vallée du Gassac
34150 Aniane
Téléphone : 04 67 57 71 28
Télécopie : 04 67 57 41 03
Email : contact@daumas-gassac.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT ALSACE
e_alsace.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

RIESLING
P. ARNOLD
7 VIGNES
Pierre FRICK
BESTHEIM
BECK/REMPART
GRESSER
Georges KLEIN
G. METZ
REINHART
SCHAEFFER-WOERLY
SCHLÉRET
ZOELLER
SAINT REMY
Victor HERTZ
VIELWEBER
HEYBERGER & Fils
FAHRER
SCHAETZEL
GEWURTZTRAMINER
MAULER
André HARTMANN
BESTHEIM
D. PETERMANN
HAEGI
HAULLER
EBLIN FUCHS
KLINGENFUS
BAUMANN ZIRGEL
C. BLEGER
R. FALLER
Lucien SCHIRMER
BECKER
PINOT GRIS/PINOT BLANC ET MUSCATC
7 VIGNES
RUHLMANN-SCHUTZ
René KOCH
JOST
SCHLÉRET
Aline et Rémy SIMON
Edmond RENTZ
MEYER
GILG
HALBEISEN (Muscat)
KIRSCHNER
(Cave HUNAWIHR)
CREMANTS PINOT NOIR
Ch. et Dom. FREY
HUBER et BLEGER
RUHLMANN-SCHUTZ
BESTHEIM
Pierre FRICK (PB)
André HARTMANN (PN)
Georges KLEIN
Aline et Rémy SIMON
Cave CLEEBOURG
STOEFFLER
VENDANGES TARDIVES (et SGN)
GRESSER
HAEGI
HAULLER
Jacques ILTIS
René KOCH
JOST
SCHAEFFER-WOERLY
SCHLÉRET
ZOELLER
BROBECKER
Ch. et Dom. FREY
René FLECK



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

RIESLING
Jean-Louis KAMM
Edgar SCHALLER
Château d'ORSCHWIHR
GEWURTZTRAMINER
Damien KELHETTER*
FREY-SOHLER
GOCKER*
(H. REYSER*)
(J. et C. LINDENLAUB*)
HAEGELIN
(DUSSOURT)
PINOT GRIS/PINOT BLANC ET MUSCATC
(P. SCHAEFFER*)
(SCHLUMBERGER*)
CAVE PFAFFENHEIM
CREMANTS PINOT NOIR
Eric LICHTLÉ
VENDANGES TARDIVES (et SGN)
Philippe SOHLER



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

RIESLING
Maurice SCHOECH*
(Charles BAUR)
GEWURTZTRAMINER
Claude BERGER
(Léon BOESCH)
PINOT GRIS/PINOT BLANC ET MUSCATC
(2 LUNES)
STINTZI*
CREMANTS PINOT NOIR
VENDANGES TARDIVES (et SGN)
Fernand ENGEL

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine Bel Avenir


Incontestablement au sommet. L'authenticité de ce domaine réside dans le fait qu'il a toujours appartenu à la même famille depuis trois générations. C'est en 1920 que Jean Dardanelli arrive en France et travaille pour le compte du Château du Thil à Vauxrenard. En 1961, Albert Dardanelli, après avoir travaillé avec son père, décide de s'installer et quitte le village du Rhône pour rejoindre le Beaujolais en Sâone-et-Loire. En 1986, Alain s'installe à son compte, à la suite de son père, et agrandit le domaine. C'est en 2003, qu'Alain et son épouse Cécile acquièrent une parcelle de Moulin à Vent. En 2005, ce sera l'arrivée d'un Morgon Charmes et d'un Régnié. En 2007, et après ces années de labeur, arrivent trois nouvelles appellations : Beaujolais La Chapelle Blanc, Bourgogne Blanc, Bourgogne rouge. Puis, c’est l'occasion de présenter les Saint-Amour et Juliénas Les Capitans. Pour Cécile Dardanelli, “le 2016 est une année chaotique, du fait des aléas climatiques qui ont perturbé le vignoble, mais, par sa fraîcheur, sa complexité aromatique, sa concentration en alcool, il n'aura pas à rougir du 2015.” En vente en 2017, uniquement des 2015 qui sont, pour elle, un millésime d'exception. Sa fille Laura vient d'intégrer le domaine et a produit la cuvée 2016. Elle a aussi acquis des vignes en Moulin à Vent. 2017 sera donc l'année des femmes pour la famille Dardanelli. Très typé, voilà bien, en effet, un superbe Moulin-à-Vent Élodie 2015, un vin étoffé qui dégage ce nez puissant et persistant de fruits rouges macérés, riche en couleur, d’une jolie concentration d'arômes, de bouche complexe, racé. Excellent Morgon Les Charmes 2014, aux tanins très équilibrés et harmonieux, aux arômes de fraise des bois et de mûre, un vin qui emplit bien la bouche, avec ces nuances de poivre et de prune, d’une belle ampleur. Le Régnié 2015 est de couleur profonde, au nez puissant et persistant de framboise et de cerise noire, un vin harmonieux, que l’on peut déboucher avec un paleron de bœuf mijoté ou une terrine de gibier. Leur Fleurie, où dominent la groseille et les épices, tout en complexité aromatique, avec des tanins ronds, de bouche à la fois puissante et ronde, tout en délicatesse. Il y a aussi ce Saint-Amour Laura, aux notes de sous-bois et de fruits cuits, et le Juliénas Les Capitans 2015, aux nuances de fruits des bois et de fruits à noyau, est légèrement épicé, savoureux.

Alain et Cécile Dardanelli
1 087, Bel Avenir
71570 La Chapelle-de-Guinchay
Téléphone :03 85 36 75 02
Télécopie :03 85 33 86 91
Email : domaine.bel.avenir@wanadoo.fr
Site personnel : www.domaine-bel-avenir.com

BAUMANN-ZIRGEL


“Nous exploitons maintenant quatre grands crus (Mandelberg, Schlossberg, Schoenenbourg et Sporen), nous dit Benjamin Zirgel, et toujours les 4 lieux-dits (Streng, Schwenkel, Stumpfgasse et Bouxberg). Notre plus vieille parcelle à 87 ans, et 2015 est notre première année en production Bio certifié Ecocert.” Très beau Gewurztraminer Grand Cru Sporen 2012, au nez d’amande et de coing, un vin vif et ample, intense, charmeur avec des notes de fruits secs, très légèrement poivré comme il le faut. Le Riesling Grand Cru Schoenenbourg 2013, issu d’un terroir de marnes de dolomites et de gypses, proviennent de vignes de plus de 85 ans, marqué par ce terroir spécifique, où dominent des connotations de fruits jaunes et de rose, un vin d’une belle ampleur, riche et distingué à la fois, vraiment charmeur. Excellent Pinot Gris Schwenkel 2014, séducteur, un vin qui sent les noisettes et la pêche blanche, et le Pinot noir Bouxberg 2014, qui exhale des notes de fruits cuits et de fumé, aux tanins ronds. Le Gewurztraminer Grains Nobles 2014 est très distingué à la fois, au nez persistant à dominante de lis, de grillé et de petits fruits secs, de bouche onctueuse et complexe (abricot confit), de grande évolution. Le Crémant d’Alsace rosé, tout en bouche, très fruité, très caractéristique avec ces connotations de fraise fraîche, de mousse riche et friande, est à ouvrir sur une truite saumonée. Gîtes sur place.

Jean-Jacques et Benjamin Zirgel
5, rue du Vignoble
68630 Mittelwihr
Téléphone :03 89 47 90 40
Télécopie :03 89 49 04 89
Email : baumann-zirgel@wanadoo.fr
Site personnel : www.baumann-zirgel.com

---DOMAINE-CDC-3---


---ETIQ-CDC-3---
---TEXTE-CDC-3---

PIERRE FRICK


En 1970, le domaine est converti à la culture biologique, les premières applications de la bio-dynamie débutant en 1981. À partir de la récolte 1986, la mention Demeter est obtenue, et, depuis la récolte 2002, le vin n’est plus bouché avec du liège mais avec des capsules couronnes en Inox, pour éviter les déviations organoleptiques (saveurs et arômes) causées par les bouchons liège. Vinification sans aucun additif, vendanges manuelles, levures indigènes, élevage sur lies durant 9 mois. Beaucoup aimé le Gewurztraminer 2009, avec ces connotations subtiles où s’entremêlent les fruits blancs mûrs, les épices et les fleurs fraîches, de bouche intense. Excellent Pinot blanc Carrière 2008, intense, associant structure et finesse, tout en harmonie, de bouche persistante, idéal sur un bar au beurre blanc. Le Riesling Bihl 2009, très fin comme ce séduisant Sylvaner Bergweingarten 2007, vif, avec des notes d’agrumes bien typiques (pamplemousse), de bouche fruitée. Beau Crémant d’Alsace 2008, de mousse très perlante et très persistante, un vin riche, savoureux, où l’on retrouve des nuances de citron et de miel. Goûtez sa cuvée originale, le Blanc de noirs 2009, une belle expression du Pinot noir très mûr vinifié en blanc. “Une manière de vinifier un Pinot noir, me précise Jean-Pierre Frick, sans correction et sans additifs (hormis un peu de soufre après soutirage). Toujours du naturel ! Robe jaune cuivrée, arômes intenses et complexes de sous-bois, réglisse, tabac blond, fruits jaunes et truffe, bouche ample et nerveuse, belle association avec une dinde aux champignons sauvages.” Superbe Gewurztraminer Grand Cru Eichberg Vendanges Tardives 2005, un grand vin gras et complexe, où s’entremêlent la brioche, les fleurs et le miel, d’une grande intensité au palais. Tout en onctuosité, le Pinot gris Vendanges Tardives Grand Cru Vorbourg 2008 est un grand vin, aux notes fruitées et florales intenses, avec une pointe de miel, fondu, de garde.

Jean-Pierre, Chantal et Thomas Frick
5, rue de Baer
68250 Pfaffenheim
Téléphone :03 89 49 62 99
Télécopie :03 89 49 73 78
Email : contact@pierrefrick.com
Site : pierrefrick
Site personnel : www.pierrefrick.com


> Nos dégustations de la semaine

Château FONROQUE


Dégusté sur place, ce Saint-Émilion GCC 2015, Merlot très majoritaire, 85%, et Cabernet franc, avec 30 à 35% de barriques neuves, de robe grenat brillante, au nez complexe avec des arômes de fruits rouges (cerise), en bouche, une attaque franche avec un bel équilibre entre l'acidité et le boisé, on retrouve bien les fruits rouges du bouquet. Le 2014 est un vin puissant, solide, structuré, corsé, au nez de petits fruits rouges mûrs et de cuir, avec des tanins riches et veloutés à la fois. Le 2013 est excellent, marqué par son terroir argilo-calcaire, finement bouqueté, avec cette bouche tendue, ample, où se décèlent des connotations de griotte, de fraise et d’épices aux papilles. Le 2012 est gourmand, de couleur rouge sombre, fin, avec des arômes de cerise et de chocolat, une note réglissée, d’une finale persistante, très distingué, avec un joli potentiel d’évolution. Le 2011 est plus souple, de couleur rubis soutenu, corsé au nez comme en bouche, avec ses notes de fraise des bois surmûrie, tout en complexité aromatique, aux tanins ronds mais présents, parfait aujourd’hui sur un poulet aux amandes ou des côtes de veau grand-mère. 
Très beau 2010, tout en couleur et en matière, au nez riche de framboise mûre, dense et gras, d’une jolie concentration, de belle garde. Dans la lignée, le 2009, d’une texture très généreuse, est un grand vin dense, complexe, aux nuances de kirsch.


33330 Saint-Émilion
Tél. : 05 57 24 60 02
Fax : 05 57 24 74 59
Email : info@chateaufonroque.com
www.chateaufonroque.com


Château de L'OISELINIÈRE


Ce vignoble est planté sur les croupes et le plateau qui dominent la rive droite de la Sèvre Nantaise, exposition sud-ouest. Ses 43 ha sont plantés en cépage muscadet (ou melon de Bourgogne). L'âge moyen des vignes est de 40 ans, certaines parcelles ont plus de 70 ans. La culture est raisonnée, la vinification traditionnelle.
Une nouvelle fois particulièrement charmeur, le muscadet Sèvre-et-Maine sur lie Les Grands Gats 2010, issu d'une parcelle qui fût la première du Pays Nantais à être plantée en muscadet en l'an 1635, elle est l'expression du terroir de L'Oiselinière, de bouche fruitée, légère et ronde, tout en charpente, au nez complexe, un vin à déguster sur un poisson de rivière, très bien équilibré en acidité (4,90 €). Goûtez toujours le muscadet Sèvre-et-Maine sur lie Pentes de Chaintreau 2009, une sélection des plus vieilles vignes du domaine (70 ans et plus), les moûts choisis sont fermentés sous température régulée en fûts bordelais de 400l, le vin est ensuite élevé sur lies fine 10 mois, nerveux comme il se doit, aux nuances de pomme verte, tout en finesse, de très bonne bouche (9,30 €).

Scev Ferme de l’Oiselinière

44190 Gorges
Tél. : 02 40 80 95 21 et 02 40 06 91 59
Fax : 02 40 06 98 48
Email : contact@chateau-de-l-oiseliniere.com
www.chateau-de-l-oiseliniere.com


Château PLINCE


D’une superficie de 8,7 ha, le vignoble est d’un seul tenant et se situe sur un sol de sable foncé largement pourvu en “crasse de fer”, ce qui contribue à la richesse du vin (74% Merlot, 26% Cabernet franc). Après une cuvaison en cuves ciment équipées d’un système de thermorégulation, la vinification (sous le contrôle de M. Toutoundji, œnologue) se fait pendant quinze mois en barriques de chêne dont un tiers est renouvelé chaque année. Le vin qui se caractérise par son moelleux et sa souplesse est un vin “qui plaît beaucoup aux dames”. La production moyenne est d’environ 4000 caisses de bois de 12 bouteilles et la commercialisation se fait principalement par le négoce et par vente directe.
Selon Michel Moreau, “le 2016 est l'année du siècle, quantitativement et qualitativement, de forts degrés, du velouté, de la structure, des arômes, rien ne manque !” Il propose à la vente cette année les 2002, 2003, 2004, 2006, 2007, 2009, 2010, 2012 et 2014, puis 2015.
Son Pomerol 2014, élevé 12 mois en barriques, avec ce nez complexe de groseille et l’humus, ample et persistant en bouche, aux tanins harmonieux et riches, est très classique, de garde. Le 2013 est de belle robe soutenue et brillante, d’une jolie concentration d’arômes (cassis, épices…), persistant et très bien équilibré. Le 2012, médaille d’Or au Concours Général Agricole, intense, épicé au nez, est velouté et structuré, de couleur profonde, avec cette bouche où prédominent le cassis bien mûr et le cuir, un vin que l’on peut déboucher sur une selle d'agneau rôtie à l'ail en chemise ou un salmis de bécasse, par exemple.
Très savoureux 2011, aux tanins soyeux, au nez intense de fruits (griotte) et de fleurs (pivoine), un vin de belle ampleur. Très beau 2010 , coloré et parfumé, volumineux et ample, d’une belle matière en bouche, aux notes de cuir et d’épices, qui allie distinction et richesse, de garde comme le 2009, avec ces notes de violette et de fumé, aux tanins souples, un vin gras et de belle charpente, harmonieux. Le 2008, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, est un très joli vin, avec ces nuances subtiles de pruneau confit, qui mêle structure et velouté.
Le 2007, classique, est de robe sombre, avec une belle matière présente et savoureuse, au nez dominé par le cassis, le cuir et la truffe, de belle garde. Après une médaille d’or au Concours Agricole de Paris pour le millésime 2000, le Château Plince a d’ailleurs obtenu cette même récompense pour le 2007. Le 2006, opulent, où dominent les groseilles et l’humus, est charnu, très harmonieux comme ce 2004, ample, très fin mais charnu, à dominante de rondeur, de bouche corsée, un beau vin bien typé, remarquable aujourd’hui, d’une longue finale et de belle évolution.

Scev Moreau

33500 Libourne
Tél. : 05 57 51 68 77
Fax : 05 57 51 43 39
Email : plince@aliceadsl.fr
www.chateauplince.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016

 




DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHATEAU HOURBANON


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


CHATEAU VALGUY


DOMAINE DE BELLEVUE


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


DOMAINE CRET DES GARANCHES


CHATEAU MACQUIN


DOMAINE DE LAUBERTRIE


SCEA CHATEAU DAVID


DOMAINE DE LA VALERIANE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales