Classement Des Vins De France

Edition du 30/03/2021
 

Château Grand Puy Lacoste

Sommet

Château GRAND-PUY-LACOSTE


Retenu par la fameuse classification de 1855, le Château Grand-Puy-Lacoste est l’une des plus anciennes propriétés du Médoc. À la fin du XVe siècle, le Domaine appartenait à M. de Guiraud, Conseiller au Parlement de Bordeaux, c’est en 1978, que la famille Borie en fait l’acquisition. Aujourd’hui, François-Xavier Borie, qui en est le propriétaire, lui a fait atteindre les sommets. Cette propriété superbe occupe en effet une place à part dans l’histoire des grands crus du Bordelais et son cadastre n’a pas changé d’un iota depuis 1855. L’encépagement est particulièrement bien adapté au terroir et à l’exposition. Les 58 hectares de vignes (75% Cabernet-Sauvignon, 20% Merlot et 5% Cabernet Franc) situés tout autour du château, d’âge moyen de 38 ans plantées sur un terroir vallonné (croupes). Sol composé de grosses graves profondes. Cuvaison longue, élevage en barriques de chêne français (grain fin) dont 75% de bois neuf pendant 16 à 18 mois selon le millésime. François-Xavier Borie, après s’être longtemps investi au Château Ducru-Beaucaillou, l’autre propriété familiale, s’est pris de passion pour son Château Grand-Puy-Lacoste, qui accueille une équipe motivée et compétente.  François-Xavier Borie y vit avec son épouse, Marie-Hélène, et leurs enfants. Leur fille aînée, Émeline, s’occupe plus particulièrement des relations publiques et de la communication en France et à l’étranger. Le château et les bâtiments ont été rénovés, les chais et le cuvier entièrement modernisés. Les vendanges sont volontairement tardives pour obtenir la meilleure maturité possible et sont exclusivement manuelles afin de préserver au mieux la qualité des raisins. Le “double tri” a été complété par un troisième effectué entre les deux tris manuels. Ce 3e tri se fait à la sortie de l’égrappoir et permet d’améliorer encore la qualité du tri baie par baie effectué sur la deuxième table vibrante. Après un égrappage total et dans le respect de la très grande tradition bordelaise, la vinification est menée de façon très classique et fait l’objet d’un suivi constant, de soins attentifs et méticuleux jusqu’à la mise en bouteilles. Des vins caractérisés par cette saveur fruitée de crème de cassis, d’une belle couleur profonde, séveux, corsés, très puissants, avec des tanins soyeux qui révèlent un beau potentiel de garde digne de cet incontournable très Grand Cru Classé, très classique et très typé Pauillac. La qualité des millésimes 2017 : “L'assemblage du Grand-Puy-Lacoste 2017 fait une nouvelle fois une large place au Cabernet-Sauvignon (80%, le reste en Merlot) émontrant, s’il le faut, le potentiel de son terroir à exprimer tous les caractères et le charme des grands Cabernets. Ce vin présente une robe d'un beau rouge rubis brillant et profond. Le bouquet dévoile des arômes de fruits rouges bien mûrs, de violette et d'épices. L'ensemble est complété par une jolie fraîcheur minérale. En bouche, l'attaque est précise, droite et se prolonge sur des tanins mûrs et fondus. Le tout offre un vin d'un très grand équilibre alliant charme, élégance et fraîcheur, avec une longue finale très pure et très aromatique. Ce 2017 permet de rompre avec l'image des millésimes en “7” car il met en valeur la richesse d'expression de ce beau terroir de Pauillac en alliant l'équilibre, le raffinement des fruits et des tanins bien mûrs. 2016 : “c’est un millésime magnifique, poursuit Émeline Borie, avec une qualité de raisins superbe, que ce soit les Merlots ou les Cabernets. Nous avons fait les assemblages le 12 Décembre, qualitativement, le 2016 est supérieur au 2015, qui est déjà un très beau millésime. Ce sont deux millésimes de grande qualité. En 2016, beaucoup de complexité, très grande longueur en bouche, belle maturité, il me fait penser au 1996. D’un point de vue climatique, la saison 2016 a été assez stressante jusqu’à début juillet, puis, à partir de mi-Juillet les températures élevées ont provoqué un stress hydrique. Il a plu le 10 Septembre, juste de quoi réhydrater la vigne jusqu’aux vendanges, cela lui a redonné un souffle.” Le Grand-Puy-Lacoste 2016 est marqué une nouvelle fois par une très grande proportion de Cabernet-Sauvignon dans son assemblage : 79% qui démontre la richesse et le potentiel de son terroir. Ce vin présente une robe d'un rouge pourpre profond et brillant. Les arômes de fruits noirs intenses explosent au nez, renforçant le caractère de raisin bien mûr tout en gardant une jolie fraîcheur minérale. Le tout est rehaussé d'une pointe d'épices et de fleurs. En bouche, les sensations vont crescendo : suave, dense et complexe. 2015 : le 2015 ressemble au 2005, beaucoup de puissance et de caractère, très fondu, d’un très beau potentiel de garde. Le Grand-Puy-Lacoste 2015 s'inscrit dans la série des grands millésimes, démontrant la race et la qualité de ce beau terroir. On y découvre une belle structure très équilibrée composée d'une grande majorité de Cabernet-Sauvignon (74%), où se dévoile toute la complexité et l'opulence de cette très belle année. Ce vin présente une robe d'un rouge profond et intense. Le bouquet dévoile des parfums opulents de fruits noirs et de cassis très mûrs. L'ensemble se complète par des notes d'épices et de violette, d'une grande fraîcheur, le tout renforcé par une touche de Cabernet franc dans l'assemblage (3%). En bouche, l'attaque est dense et précise. Les arômes et la texture vont crescendo et se prolongent sur des tanins très enrobés, puissants et mûrs. On retrouve ici la trame des plus beaux millésimes de Grand-Puy-Lacoste où s'expriment pleinement la complexité de son terroir.

   

Château Grand Puy Lacoste

Domaines François-Xavier Borie
BP 82
33250 Pauillac
Téléphone : 05 56 59 06 66

Email : dfxb@domainesfxborie.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château TOUR-DU-ROC


Situé à 4 kms au Nord de Margaux, le vignoble du Château Tour-du-Roc, propriété de la famille Robert depuis plusieurs générations, s’étend sur 12 hectares de croupes graveleuses très bien exposées. L’encépagement se compose de 50% de Merlot et 50% de Cabernet-Sauvignon. L’exploitation a conservé des méthodes traditionnelles de travail : taille Guyot double sans désherbage chimique, vendanges manuelles. La vinification est effectuée selon la tradition médocaine avec une cuvaison de trois semaines. L’élevage en fûts de chêne pendant douze mois est suivi d’un filtrage léger lors de la mise en bouteilles, laquelle a lieu au Château; autant d’atouts qui confèrent à ce Haut Médoc une grande qualité et une bonne aptitude au vieillissement. Pour Philippe Robert, “les ventes s’étalent tout au long de l’année 2020 et ce sont les Haut-Médoc 2014 et 2016 que l’on trouvera en premier, puis suivront les 2018. Les vendanges 2019 resteront pour nous, parmi les meilleures, quantitativement, nous avons atteint le quota et qualitativement, nous avons l’excellence, les vins possèdent tout ce qui laisse présager un grand vin de garde.” Superbe Haut-Médoc 2016, qui sent la groseille mûre et le poivre, de robe grenat, riche, aux tanins puissants et soyeux à la fois, au nez intense, complexe, d’une belle finale aromatique aux nuances de fruits cuits, un vin fondu mais puissant en bouche, de garde. Le 2015, qui sent les petits fruits cuits, mêle puissance, typicité et souplesse, de robe grenat soutenu, très aromatique en bouche, avec des nuances de cassis, de musc et de fumé, complet, charpenté et persistant, de garde naturellement. Le 2014, de très belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d’épices, est un vin puissant mais déjà charmeur, qui mêle richesse et souplesse, généreux, de fort belle évolution, que l’on peut apprécier, par exemple, avec des aiguillettes de canettes aux fèves ou un chou farci aux châtaignes et au foie gras.

Philippe et Emmanuel Robert
1, rue de l'Église
33460 Arcins
Téléphone :05 56 58 90 25
Email : tourduroc@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateautourduroc.fr

Domaine Robert KLINGENFUS


Cinq générations de passionnés: Guillaume Klingenfus s’installe à Molsheim en 1863, il acquiert les premiers arpents de vignes. Charles Klingenfus né en 1886, grâce à la qualité des vins produits, devient fournisseur officiel d'Ettore Bugatti constructeur de la célèbre marque à Molsheim. Antoine Klingenfus né en 1927, vraie cheville ouvrière, crée la marque Pur Sang avec le Gewurztraminer Bugatti en 1963. Robert Klingenfus né en 1959, développe les ventes à l'export, et est secondé, par Guillaume, 5e génération. “En 1998, précise Robert Klingenfus, j’ai adhéré à l’association Tyflo (viticulture raisonnée intégrée) et mis en pratique des mécanismes naturels pour élaborer des vins équilibrés avec l’empreinte : du millésime, et du terroir. Avec Guillaume, nous avons créé notre première cuvée de vin naturel sans sulfites en 2012. Nous avons investi dans une cave écologique, à faible production d’oxygène et de carbone. Aujourd'hui, nous sommes certifiés HVE (Haute Valeur Environnementale) mise en place par l’Union Européenne pour une agriculture durable.” “Au Domaine Robert Klingenfus, voici les vins que nous présentons à la vente cette année, en millésime 2019 : Muscat, Pinot Noir, Riesling, des vins frais aux arômes d’agrumes avec des notes d’ananas. Pour les autres vins, issu d’un nouveau terroir, le Riesling Fleckstein 2018 qui a une belle acidité, une belle fraicheur et un fruité citron. Ajoutons à ces vins nos deux nouveautés Terre Rouge 2018 qui provient d’un terroir à gros galets calcaires d’où alluvions propices à la vigne à base de Pinot Noir, et le Gewurztraminer Stickopf 2018, floral, fort en degrés (15 °), épicé en bouche. Concernant les vendanges 2019, nous avons connu l’échaudage (vin brûlé par le soleil ), qui nous a fait perdre 40% en Pinot Gris et 20% en Gewurztraminer, ensuite la canicule qui a détruit les raisins fin Juillet et pour finir, la 3e semaine d’Août, les jeunes vignes (9 et 12 ans ) ont souffert de la sécheresse puis la pluie est apparue, nous permettant d’obtenir une belle récolte qualitative. L’an prochain, nous présenterons un nouveau Gewurztraminer qui s’appellera Grenouille.” On excite ses papilles avec leur Pinot Blanc Signature 2017, vif comme il se doit, intense au nez, de bouche savoureuse et complexe, avec des notes de fleurs et de fruits frais, à déboucher sur des noix de Saint-Jacques au fenouil ou une blanquette de saumon. Beau Gewurztraminer Signature 2017, où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits mûrs et de bruyère, un vin harmonieux comme sait l’être le Riesling Signature 2017, franc et fruité, aux senteurs de pomme, de fumé et de fleurs blanches, de bouche persistante, avec des notes minérales en finale, que l’on retrouve également dans ce Pinot Gris Grand Cru Bruderthal 2016, tout en structure et parfums (genêt, pêche), de finale complexe, ample et persistante, un vin vraiment racé. Beau Riesling Grand Cru Bruderthal 2016, où la suavité s’allie à une fraîcheur d’une jolie intensité, avec des senteurs minérales et florales complexes, un vin qui s’accorde bien avec les crustacés. Quant au Gewurztraminer Grand Cru Bruderthaul 2015, il est riche, subtil au nez comme en bouche, de jolie robe brillante, notes de fleurs et de miel, tout en complexité d’arômes, un vin épicé, très fin, très marqué par son terroir. Excellent Sylvaner Clos des Chartreux, marqué par son terroir calcaire à flanc de colline, développe des arômes d’agrumes et de petites fleurs, a des nuances de noisette et de poire au palais, un vin tout en bouche persistante et fine. Le Pinot Noir Signature 2015, aux arômes puissants de fruits noirs et de violette, un vin ample et très chaleureux. Le Crémant blanc, issu de cinq cépages (Pinot noir, Pinot gris, Pinot blanc, Pinot Chardonnay, Riesling), est une réussite, tout en finesse, aux notes d’aubépine et d’amande, de belle complexité aromatique, de mousse vive.

Marie-Antoinette et Robert Klingenfus
60, rue de Saverne
67120 Molsheim
Téléphone :03 88 38 07 06
Email : alsace-klingenfus@wanadoo.fr

---DOMAINE-CDC-3---


---ETIQ-CDC-3---
---TEXTE-CDC-3---

DOMAINE CRET DES GARANCHES


Au sud du Mont Brouilly, Sylvie Dufaitre-Genin, viticultrice, produit du Brouilly et Côte-de-Brouilly et cultive avec conviction ses 11,65 ha de vignes, cépage Gamay noir à jus blanc. Elle élève patiemment son vin pour obtenir des millésimes dignes de ses aïeuls vignerons, présents à Odenas depuis 1752. Le vin prend alors sa robe rubis et ses arômes de fruits rouges et de fleurs dans la cave. L’attention permanente et la passion de Sylvie Dufaitre-Genin font le reste. “Depuis plusieurs années, précise-t-elle, le Crêt des Garanches s’est engagé dans une démarche respectueuse de la nature en supprimant l’utilisation des insecticides sur son exploitation. Afin de garantir le bon développement des vignes de Gamay noir à jus blanc qui produisent le vin du domaine, c’est la régulation naturelle de la faune et la flore locale qui remplit son œuvre. Tous les ans, les vignes, d'une moyenne de 40 ans d’âge, sont vendangées à la main. Ensuite ces raisins sont vinifiés selon la méthode traditionnelle beaujolaise, ce qui confère au Brouilly et Côte-de-Brouilly leurs caractères si particuliers.” Une référence, avec ce Côte-de-Brouilly 2017, médailles d’Or Gamay du Monde et à Mâcon, avec ces senteurs intenses où dominent les petits fruits rouges bien mûrs (groseille, mûre), ferme et parfumé en bouche, aux tanins équilibrés, un vin qui mêle structure et distinction, d’excellente évolution. Le Brouilly cuvée Spéciale 2017, avec ce nez de fruits surmûris et d’humus, aux nuances de framboise et de poivre, est de bouche dense et persistante, une réussite. Quant au Brouilly 2017, mono cépage Gamay noir à jus blanc, vignes de 40 ans en moyenne, il est particulièrement savoureux et finement bouqueté, à la robe rubis intense, au nez de fruits rouges mûrs (cassis, griotte), aux tanins ronds, un vin à la fois puissant et souple, et le 2018, dans la lignée, arrive sur le marché.


495, route du Pavillon de Garanches
69460 Odenas
Téléphone :06 80 00 69 18
Email : sylvie.dufaitre-genin@wanadoo.fr
Site : cretdesgaranches
Site personnel : www.cretdesgaranches.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château de L'HOSPITAL


Propriété rachetée en 2012, et certifiée Agriculture Biologique. Dans la même dynamique, la propriété s?est associée avec un apiculteur dont le miel est certifié Bio.
De nouveau dans le Guide avec ce Graves rouge cuvée Solstice 2018, cuvée sans sulfite, 100% Merlot, élevage 100% en cuves, avec un bouquet persistant et corsé, des arômes de sous-bois et de griotte, fondu, de bouche dense, légèrement épicée, aux tanins riches et veloutés à la fois, complexe, très réussi, de garde, bien sûr (10 €)). Bien fait, ce Graves blanc 2018, 70% Sauvignon blanc et 30% Sémillon blanc, élevage sur lies fines durant 9 mois environ, tout en finesse, aux nuances d?abricot et de grillé, d?un bel équilibre, aux senteurs persistantes de fruits frais et d?une très jolie finale (11,50 €)). Et beau Graves rouge 2017, 60% Merlot, 30% Cabernet Sauvignon, 5% Petit Verdot et 5% Malbec, élevage en barriques durant 12 mois, chaque cépage étant élevé séparément, bien structuré, de bouche puissante, un vin dense, coloré et corsé, très harmonieux, riche et bien fondu (13,90 €).

Florent et Brigitte Battistella
8, rue de L?Hospital
33640 Portets
Tél. : 05 56 67 54 73
Email : chateauhospital@gmail.com
chateaudelhospital.fr
   


Château d'ARGUIN


Pour le Château d?Arguin, les vins sont élevés en fûts de chêne. Nous avons vraiment aimé ce Graves rouge Château d?Arguin 2017, d?une belle robe rubis prononcé, avec des arômes de framboise et de réglisse, dense, il est corsé, aux tanins bien mûrs, très réussi (12 e). Au même prix, très floral, très agréable, le Graves blanc Château d?Arguin 2017, ample, de belle robe pâle, avec cette touche d?acidité alliée à une belle rondeur au palais, où l?on retrouve des nuances de lis, d?amande et de pamplemousse.

Pour le Domaine du Reys, les vins sont élevés en cuves, cela donne ce Graves rouge Domaine du Reys 2016, médaille d'Argent au concours Mondial de Bruxelles 2019, corsé comme il se doit, aux tanins savoureux, tout en nuances avec des notes de griotte et de fraise (9 e). Et le blanc 2016, à dominante de fleurs blanches et d?amande, dense au nez comme en bouche, à prévoir sur un haddock poché au lait ou un thon basquaise.

Bertrand Lacampagne
21, chemin des Gaillardas
33250 Saint Selve
Tél. : 05 56 78 49 10
Fax : 05 56 78 48 11
Email : blacampagne@pouey-international.fr
www.chateau-arguin.com
   


Château HAUT BAILLY



> Les précédentes éditions

Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019

 



VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Château de VIMONT


GODINEAU Père et Fils


Château LAGARDE


Domaine PICHARD


Vignobles GASSIES-GAUTEY


Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


Château HAUT-SAINT-CLAIR


Domaine René CACHEUX et Fils


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Château NOZIÈRES


THÉVENET-DELOUVIN


Château du PAYRE


Alain LITTIÈRE


Domaine de TERREBRUNE


Château FOURCAS-DUPRÉ


Henry NATTER


Domaine de L'AMAUVE


Château LAFARGUE


Pierre BOURÉE Fils


GITTON Père et Fils


Château BERTHENON


Sébastien DAVIAUX


Château de PANIGON


Château GRAND-MOULIN


BOURGEOIS-BOULONNAIS


Michel et Sylvain TÊTE


AUVIGUE


Pierre FRICK et Fils


Domaine du JAS D'ESCLANS


Domaine Anthony CHARVET


Domaine de L'HERBE SAINTE



CHAMPAGNE CHARPENTIER


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


DOMAINE ALARY


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


HENRY NATTER


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


SCE DU CLOS BELLEFOND


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


DOMAINE CRET DES GARANCHES


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales